E.C.J.S. - notion de civilité (M. Renard)

 chevalier_et_dame_aux_oiseaux
chevalier et dame aux oiseaux
1305–1340, enluminure, manuscrit de Heidelberger
(source)

 

La notion de civilité

 

définitions

- citoyenneté : ensemble des règles de fonctionnement d'une communauté politique (cité de l'Antiquité, Nation d'aujourd'hui...) impliquant l'usage des droits politiques : droit de vote, droit d'être candidat, droit d'exercer des responsabilités dirigeantes...

- civisme : attachement à la citoyenneté de son pays, à l'accomplissement des devoirs et au respect des valeurs civiques.

- civilité : ensemble des règles et codes de vie en commun dans une société, de manière générale ; la civilité englobe la citoyenneté.

 

 

 

Hugo_j

 

 

 

civisme et culture,

selon Victor Hugo

Il n'y a pas de civisme sans culture.

* texte de Victor Hugo :

Les droits politiques, les fonctions de juré, d'électeur et de garde national entrent évidemment dans la constitution normale de tout membre de la cité. Tout homme du peuple est, a priori, homme de la cité.
Cependant les droits politiques doivent, évidemment aussi sommeiller dans l'individu jusqu'à ce que l'individu sache clairement ce que c'est que des droits politiques, ce que cela signifie et ce qu'on en fait. Pour exercer, il faut comprendre. En bonne logique, l'intelligence de la chose doit toujours précéder l'action sur la chose.
Il faut donc, on ne saurait trop insister sur ce point, éclairer le peuple pour pouvoir le constituer un jour. Et c'est un devoir sacré pour les gouvernants de se hâter de répandre la lumière dans ces masses obscures où le droit définitif repose. Tout tuteur honnête presse l'émancipation de son pupille. Multipliez donc les chemins qui mènent à l'intelligence, à la science, à l'aptitude. La Chambre, j'ai presque dit le trône (1), doit être le dernier échelon d'une échelle dont le premier échelon est une école.
Et puis, instruire le peuple, c'est l'améliorer ; éclairer le peuple, c'est le moraliser ; lettrer le peuple, c'est le civiliser. Toute brutalité se fond au feu doux des bonnes lectures quotidiennes. Humaniores litterae. Il faut donc faire au peuple ses humanités.
Ne demandez pas de droits pour le peuple tant que le peuple demandera des têtes.

Victor HUGO, décembre 1830, Choses vues,
Quarto-Gallimard, 2002, p. 69-70.

 

(1) - les 27, 28 et 29 juillet 1830 ont eu lieu les journées révolutionnaires qui ont mis un terme à la Restauration de la monarchie des Bourbon (Louis XVII, mort en 1824 ; et Charles X) ; Louis-Philippe d'Orléans a été proclamé "roi-citoyen"

exercice - expliquer les phrases suivantes :

- l'intelligence de la chose doit toujours précéder l'action sur la chose
- éclairer le peuple pour pouvoir le constituer un jour
- Tout tuteur honnête presse l'émancipation de son pupille
- Ne demandez pas de droits pour le peuple tant que le peuple demandera des têtes

_________________________________________________________________________

 

liens

citoyennete

- la civilité (institut de formation des maîtres d'Aix-en-Provence)

- citoyenneté et civilité (établissement Saint-Louis/Sainte-Marie de Gignac-Marignanne, Bouches-du-Rhône) : voir notamment, une liste de peines pour incivilités

- le texte intégral du livre d'Érasme (1530) : La civilité puérile

Portrait d'Erasme

_______________________________________________________________

 

deux pôles de la civilité

 

Le cas de l'enfant sauvage, privé de toute civilité pendant des années, et celui de la cour du roi au XVIIIe siècle (film Ridicule), accumulant civilité et raffinement, peuvent être étudiés comme deux pôles de civilité : l'un tout au bas de la société, et même aux marges extérieures de celle-ci (l'enfant sauvage) ; l'autre au sommet de la société, du pouvoir et de la fortune. Mais, l'enfant sauvage, redécouvrant la société des hommes, ne semble pas avoir vraiment besoin d'elle. Et le courtisan de Versailles sous Louis XVI, coupé de la société réelle des hommes, manifestant cruauté, mépris et cynisme, semble également s'éloigner de toute réelle civilité.

 

- dossier sur les enfants sauvages et la notion de civilité : vous y trouverez les liens vers le texte du Dr Itard sur Victor de l'Aveyron

- dossier sur le film Ridicule (Patrice Leconte, 1996)

 

- retour à l'accueil