Saint-Chamond, École pratique, vers 1905

 

 

les morts pour la France du lycée Claude Lebois :

étude synthétique

 

travail en cours

 

Après les itinéraires individuels, il est intéressant de donner une image globale et des informations synthétiques sur le groupe des anciens élèves de l'École Pratique qui ont partagé le destin commun d'une mort dans la Grande Guerre.

 

données démographiques sur les 51 "élèves"

 

18 ans : 2

19 ans : 1

20 ans : 6

21 ans : 5

22 ans : 6

23 ans : 4

24 ans : 4

25 ans : 1

26 ans : 4

27 ans : 5

28 ans : 1

29 ans : 1

30 ans : 1

31 ans : 2

32 ans : 4

33 ans : 1

38 ans : 1

 


Louis ARRIVET : 1899-1918 (18 ans)

Placide BABOIN :1895-1916 (21 ans)

Joannès BADOR : 1882-1914 (32 ans)

Jean BOTTE : 1893-1914 (21 ans)

Jacques BUNARD : 1887-1918 (31 ans)

Laurent CHAMPAGNAT : 1894-1918 (23 ans)

Pierre CHAZET : 1897-1915 (18 ans)

Paul CHORLIOT : 1890-1919 (29 ans)

Marius CLAVEL : 1893-1914 (20 ans)

Antoine DEFAIX : 1895-1915 (19 ans)

Jean DEPOUILLY : 1897-1918 (20 ans)

Claudius DUBREUIL : 1891-1917 (26 ans)

Jean DUBREUIL : 1892-1916 (23 ans)

Marius FARA : 1881-1914 (33 ans)

Louis FOND : 1892-1915 (22 ans)

Philippe FRANÇON : 1892-1914 (22 ans)

Pierre FRÉCON : 1890-1914 (24 ans)

François GACHON : 1894-1917 (22 ans)

Jean GACHON : 1892-1914 (22 ans)

François GIRARD : 1886-1914 (28 ans)

Pierre GOBERT : 1891-1914 (23 ans)

Marius GRANJON : 1890-1918 (27 ans)

Jean GRENIER : 1895-1918 (22 ans)

Joseph GUICHARD : 1883-1914 (31 ans)

Antoine JOUBERT : 1898-1918 (20 ans)

Antoine LARDERET : 1897-1918 (20 ans)

Jean LEZEY : 1890-1914 (24 ans)

Jean MAISONNIAL : 1894-1918 (24 ans)

Jean MALLET : 1897-1917 (20 ans)

Jean MOREL : ------

Antoine MOULIN : 1886-1916 (30 ans)

Pierre NANTAS : ------

Marcel NOUVEAU : 1888-1914 (25 ans)

Claudius PACCALIER : 1894-1915 (20 ans)

Marius PASCAL : 1894-1916 (21 ans)

René PLÉNET : 1894-1918 (23 ans)

François POYET : 1882-1914 (32 ans)

Marius POYET : 1891-1918 (27 ans)

Léon PROST : 1894-1914 (26 ans)

Félix RELAVE : 1880-1918 (38 ans)

Marius REMILLIER : 1882-1914 (32 ans)

Jules REYMOND : 1887-1915 (27 ans)

Henri SEYTRE : 1891-1918 (27 ans)

Émile STOECKEL : 1889-1914 (24 ans)

Wilfrid VIGOUROUX : 1893-1915 (22 ans)

Claudius VINCENT : 1894-1916 (21 ans)

André MARCELLIN : 1888-1915 (26 ans)

Pierre REYNAUD : 1891-1917 (26 ans)

Pierre FONTVIEILLE : 1897-1918 (21 ans)

Marius PORTE : 1887-1914 (27 ans)

Marcel VACHER : 1886-1914 (32 ans)

 

 

quelles ont été les années les plus meurtrières ?

 

décès par année
dates de mort des anciens élèves de l'École Pratique de Saint-Chamond
(Claude Lebois) selon les années du conflit

Il apparaît facilement que les années 1914 et 1918 ont été les plus meurtrières par rapport aux années intermédiaires. En réalité, la prépondérance de l'année 1914 est beaucoup plus importante puisqu'elle ne compta que 5 mois de guerre. Proportionnellement, il y eut six fois plus de décès en 1914 qu'en 1915, par exemple.

La comparaison avec le bilan d'ensemble pour l'amée française (tableau ci-dessous) indique donc une surmortalité des anciens élèves de l'École Pratique pour l'année 1914 : 36% des victimes contre 21%. Il en va de même pour l'année 1918 : presque 32% pour les anciens élèves contre 16% pour l'ensemble des combattants français.

 

pertes françaises 1914-1918
tableau d'ensemble pour l'armée française

 

 


les régiments auxquels ont appartenu les élèves


Très peu d'anciens élèves de Saint-Chamond se sont trouvés regroupés dans les mêmes unités lors de la guerre. La plupart ont été affectés dans des régiments très différents. Aucune explication ne peut en être fournie pour l'instant. Mais cela n'a rien d'exceptionnel non plus...

Voici les unités mentionnées sur les fiches ; avec quelques incertitudes quand certains soldats n'ont pu être clairement identifiés (homonymie, localisation quasi identique...) comme provenant de l'École Pratique de Saint-Chamond :

11e Bataillon de Chasseurs Alpins (2)

12e Bataillon de Chasseurs à Pied

13e Bataillon de Chasseurs Alpins

28e Bataillon de Chasseurs

54e Bataillon de Chasseurs à Pied

16e Régiment d’Infanterie (incertain)

17e Régiment d’Infanterie (2)

38e Régiment d’Infanterie (4)

49e Régiment d’Infanterie (incertain)

56e Régiment d’Infanterie

69e Régiment d’Infanterie

118e Régiment d’Infanterie

123e Régiment d’Infanterie (2)

133e Régiment d’Infanterie (2)

142e Régiment d’Infanterie

152e Régiment d’Infanterie

155e Régiment d’Infanterie

158e Régiment d’Infanterie

161e Régiment d’Infanterie

165e Régiment d’Infanterie

174e Régiment d’Infanterie

201e Régiment d’Infanterie

216e Régiment d’Infanterie (incertain)

238e Régiment d’Infanterie

275e Régiment d’Infanterie

311e Régiment d’Infanterie

339e Régiment d’Infanterie

346e Régiment d’Infanterie

358e Régiment d’Infanterie

414e Régiment d’Infanterie

14e Régiment de Dragons

4e Régiment d’Artillerie de campagne

6e Régiment d’Artillerie de campagne

7e Régiment d’Artillerie à pied

16e Régiment d’Artillerie

260e Régiment d’Artillerie de Campagne

263e Régiment d’Artillerie de Campagne

7e Régiment du Génie (2)

10e Régiment du Génie (2)

2e Régiment de Marche d’Afrique

2e Bataillon de Marche d’Afrique, infanterie légère (incertain)

8e Régiment de Zouaves de Marche

2e Groupe d’Aviation, Escadrille 36

 

 

 

Michel Renard
professeur d'Histoire
au lycée Claude Lebois (Saint-Chamond)

MR aux AM 2014


Kim Lekhal
assistante de recherche

Kim Lekhal 2014 cimetière

  

- retour à l'accueil