plaque du souvenir École pratique 1914-1918

 

 

les élèves et professeurs du lycée Claude Lebois

"morts pour la France"

en 1914-1918

 

 

Le lycée Claude Lebois, de Saint-Chamond, a pour origine l'École pratique d'industrie créée en 1879. Cette école a rendu hommage à ses maîtres et élèves, morts pour la France au cours de la Première Guerre mondiale, par une plaque commémorative érigée au début des années 1920.

Nous poursuivons ce témoignage mémoriel en présentant leurs biographies individuelles et une étude synthétique de ce groupe.

 

 

4 "maîtres"

Marius BADARD (voir fiche des quatre professeurs)

Joseph BRACCIANO (voir fiche des quatre professeurs)

Julien CARUELLE (voir fiche des quatre professeurs)

Constant GARNIER (voir fiche des quatre professeurs)

 

51 "élèves"

Louis ARRIVET (voir la fiche)

Placide BABOIN (voir la fiche)

Joannès BADOR (voir fiche)

Jean BOTTE (voir fiche)

Jacques BUNARD (voir fiche)

Laurent CHAMPAGNAT (voir fiche)

Pierre CHAZET (voir fiche)

Paul CHORLIOT (voir fiche)

Marius CLAVEL (voir fiche)

Antoine DEFAIX (voir fiche)

Jean DEPOUILLY (voir fiche)

Claudius DUBREUIL (voir fiche)

Jean DUBREUIL (voir fiche)

Marius FARA (voir fiche)

Louis FOND (voir fiche)

Philippe FRANÇON (voir fiche)

Pierre FRÉCON (voir fiche)

François GACHON (voir fiche)

Jean GACHON (voir fiche)

François GIRARD (voir fiche)

Pierre GOBERT (voir fiche)

Marius GRANJON (voir fiche)

Jean GRENIER (voir fiche)

Joseph GUICHARD (voir fiche)

Antoine JOUBERT (voir fiche)

Antoine LARDERET (voir fiche)

Jean LEZEY (voir fiche)

Jean MAISONNIAL (voir fiche)

Jean MALLET (voir fiche)

Jean MOREL (voir fiche)

Antoine MOULIN (voir fiche)

Pierre NANTAS (voir fiche)

Marcel NOUVEAU (voir fiche)

Claudius PACCALIER (voir fiche)

Marius PASCAL (voir fiche)

René PLÉNET (voir fiche)

François POYET (voir fiche)

Marius POYET (voir fiche)

Léon PROST (voir fiche)

Félix RELAVE (voir fiche)

Marius REMILLIER (voir fiche)

Jules REYMOND (voir fiche)

Henri SEYTRE (voir fiche)

Émile STOECKEL (voir fiche)

Wilfrid VIGOUROUX (voir fiche)

Claudius VINCENT (voir fiche)

André MARCELLIN (voir fiche)

Pierre REYNAUD (voir fiche)

Pierre FONTVIEILLE (voir fiche)

Marius PORTE (voir fiche)

Marcel VACHER (voir fiche)

 

* à partir du nom de Claudius Vincent, l'ordre alphabétique n'est plus observé. On passe à André Marcellin qui fait partie des cinq noms ajoutés probablement après une première liste dont le marbrier avait déjà gravé tous les noms.

Michel Renard
professeur d'Histoire au lycée

 

 

- retour à l'accueil