http://www.bluffton.edu/~sullivanm/titus/spoilscandle.jpg
la menorah, chandelier à sept branches

 

quelques notions sur la religion juive





la menorah, emportée jusqu'à Rome par les soldats de Titus,
général romain qui détruisit le Temple de Jérusalem en 70 ap. JC

 

Dans l'Antiquité, la religion juive, issue des récits bibliques et des traditions du peuple hébreu, se compose de croyances et de rituels. Elle est centrée sur le temple de Jérusalem, et basé sur la Loi. Celle-ci se trouve dans :

– la Torah ("enseignement"), ou Pentateuque 5 premiers livres de la Bible)

- le Talmud, commentaire oral du texte biblique transmis de génération en génération, matérialisation de la "Loi qui est sur la bouche".

_______________________________________________________________

 

 

Judaism

 

La Loi (Thora) interprétée par les hommes

 

Dans un texte fameux, le Talmud dénie toute validité au surnaturel pour la détermination de la loi. Il s'agit dans ce texte d'une controverse entre Rabbi Eliezer et ses collègues concernant le statut d'un four construit en plaques détachées reliées par du sable. Rabbi Eliezer considérait qu'un tel four ne peut être rendu impur et ses collègues tenaient l'avis contraire.

Ce jour là, Rabbi Eliezer a donné tous les arguments imaginables mais les autres savants ne les ont pas agréés. Alors il leur a dit : «si la loi est comme moi, ce caroubier le prouvera.» Le caroubier fut déraciné et déplacé de cent coudées et selon d'autres de quatre cents coudées. On lui dit : «on n'apporte pas de preuve avec un caroubier».
Rabbi Eliezer reprit : «si la loi est comme moi, ce cours d'eau le prouvera». Les eaux du cours d'eau remontèrent à contre-courant. On lui dit : «on n'apporte pas une preuve avec un cours d'eau».
Rabbi Eliezer reprit : «si la loi est comme moi, les murs de la maison d'étude le prouveront». Les murs commencèrent à s'incliner. Rabbi Yehochoua se fâcha (contre les murs) : «si les savants se combattent sur la loi, cela ne vous regarde pas». Les murs ne s'écroulèrent pas par respect pour Rabbi Yehochoua mais ne se redressèrent pas par respect pour Rabbi Eliezer et ils sont restés penchés jusqu'à aujourd'hui.
Rabbi Eliezer reprit : «si la loi est comme moi, le ciel le prouvera». Une voix céleste intervint et dit : «qu'avez-vous à contredire Rabbi Eliezer fils de Horkanos ; la loi est comme lui en toute circonstance». Rabbi Yehochoua se dressa  et dit : «elle [la Torah] n'est pas au ciel».
Que signifie "elle n'est pas au ciel''?
Rabbi Jérémie a dit : la Torah a déjà été donnée au Mont Sinaï ; dès lors on ne fait plus attention à une voix céleste car il est écrit dans la Torah elle-même que l'on décide à la majorité.
Rabbi Natan a rencontré le prophète Elie. Il lui a demandé : que faisait le Saint-Béni-Soit-il [Dieu] à ce moment ?
Il lui a répondu : il riait et disait "mes fils m'ont vaincu, mes fils m'ont vaincu''.

La détermination de la loi obéit à sa logique propre et exclut tout recours à ce qui peut violenter la raison humaine, au miraculeux, au prophétique, à toute forme d'intimidation faisant perdre son sang-froid à l'esprit.
La Torah est définitivement sur la terre, l'établissement de la loi procède de la libre discussion des élèves des savants, des talmidé hakhamim.
Armés de principes et des acquis du passé, ils ont la responsabilité d'examiner calmement les nouveaux problèmes, à l'abri de toute sommation dont la force serait autre que celle de l'argumentation.

title
rabbi Eliezer

 

- retour à l'accueil