XVMc77bd354-8a8c-11e5-a4b7-0685e8719f87

 

 

Attaques terroristes à Paris,

13 novembre 2015 : 129 morts

 

 

* quelques documents pour s'informer et réfléchir (édition provisoire)

 

1) localisation et descriptif des attaques

 

fil-paris-attentats-3h20-01

 

XVM26dcda96-8af6-11e5-a4b7-0685e8719f87-805x1401

 

 

2) intervention des forces de sécurité,

prise en charges des victimes

 

826274-_mg_1858
arrivée de policiers

 

870x489_epalive904254
policier en protection

 

4809651_6_ae1c_pendant-l-attaque-terroriste-au-bataclan-a_08820f8f0ac5595f2af6ebdafb1d87b4

 

Afficher l'image d'origine
policiers de la Bac 94 (Val de Marne) : évacuation du Bataclan

 

video-police-bataclan
éléments des forces policières

 

352885-photos-des-attentats-du-13-novembre-990x0-2
terrasse de café

 

14562446
action des secours aux victimes

 

 

3) réactions des autorités

 

 

Discours de François Hollande, président de la République, 13 novembre 2015

 

décret état d'urgence 14 novembre 2015
décret sur l'état d'urgence, 14 novembre 2015


 

qu'est-ce que l'état d'urgence ?

L’état d’urgence est déclaré par décret en conseil des ministres et ne peut être prolongé au-delà de douze jours que par la loi.

La déclaration de l’état d’urgence donne pouvoir aux préfets de département :

  • d’interdire la circulation des personnes ou des véhicules dans les lieux et aux heures fixés par arrêté ;
  • d’instituer, par arrêté, des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes est réglementé ;
  • d’interdire le séjour dans tout ou partie du département à toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics.

Le ministre de l’intérieur, pour l’ensemble du territoire, et le préfet, dans le département, peuvent :

  • ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacles, débits de boissons et lieux de réunion de toute nature ;
  • interdire à titre général ou particulier les réunions de nature à provoquer ou à entretenir le désordre.

Le décret déclarant ou la loi prorogeant l’état d’urgence peuvent :

  • conférer aux autorités administratives le pouvoir d’ordonner des perquisitions à domicile de jour et de nuit ;
  • habiliter les mêmes autorités à prendre toutes mesures pour assurer le contrôle de la presse et des publications de toute nature ainsi que celui des émissions radiophoniques, des projections cinématographiques et des représentations théâtrales ;
  • donner le droit à la juridiction militaire, les tribunaux militaires, à se saisir des crimes qui relèvent normalement de la cour d’assises de ce département.

 Le Monde, 14 novembre 2015 (en ligne)

 

état d'urgence Express
L'Express, 14 novembre 2015 (en ligne)

 

combien de temps ?

L'état d'urgence ne peux pas durer plus de 12 jours, d'après la loi de 1955. François Hollande souhaite étendre cette mesure d'exception à trois mois.

source : RTL.fr, 15 novembre 2015

 

l'état d'urgence dans l'histoire

Sous sa forme contemporaine, l'état d'urgence - état d'exception qui restreint les libertés - est organisé par la loi du 3 avril 1955 en rapport avec la guerre d'Algérie.

Sous la Ve République, il a été décrété quatre fois avant 2015 :

  • le 17 mai 1958, à la suite des événements d'Alger, pour une période de trois mois sur l'ensemble du territoire (Algérie et métropole).
  • le 23 avril 1961, sur tout le territoire ; il est prorogé par le général de Gaulle, en vertu de l'article 16 (pouvoirs exceptionnels exercé par le président de la République) et dure jusqu'au 31 mai 1963.
  • le 12 janvier 1985, en Nouvelle-Calédonie (présidence de François Mitterrand).
  • le 8 novembre 2005, suite aux émeutes dans les banlieues et sur tout ou partie de vingt-cinq départements ; il est levé le 4 janvier 2006 (présidence de Jacques Chirac).

 

décret sur l'état d'urgence, 22 avril 1961
décret sur l'état d'urgence, 22 avril 1961

 

__________________________

 

le procureur de la République

 

Le procureur de la République est un magistrat relevant du "parquet" dont le rôle est d'assurer le respect de la loi pénale et la défense de la société. Il est à l'origine des poursuites pénales.

Informé des infractions, il décide d'engager les poursuites pénales, de deux manières :

  • citation directe : l'auteur des faits est renvoyé devant le Tribunal.
  • saisine du juge d'instruction qui ouvre une informations judiciaire.

 

5277337_molins_545x460_autocrop
déclaration du Procureur de la République de Paris, samedi 14 novembre 2015

 

 

La chronologie des attaques, détaillée par le procureur de la République

de Paris, François Molins, samedi 14 novembre 2015

 

- "J'ai ouvert une enquête en flagrance, des chefs d'assassinat en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste, ainsi que pour association de malfaiteurs terroristes criminels, de nature à commettre des crimes d'atteintes aux personnes, enquête que nous avons confiée à la Direction centrale de la police judiciaire."

 

le président de la République, devant le Congrès, à Versailles, 16 novembre 2015

Attentats : le tournant sécuritaire de Hollande
SPÉCIAL ATTENTATS. Dans son grand discours devant le Congrès réuni lundi après-midi à Versailles, le chef de l'Etat a annoncé la prolongation de l'état d'urgence et proposé des mesures réclamées par la droite.


Le Parisien, 17 novembre 2015

 

 

4) raid aérien français contre l'État islamique en Syrie

dimanche soir, 15 novembre 2015

 

Raid aérien français sur Raqqah en Syrie

Raid aérien français sur Raqqah en Syrie :1 centre de commandement et 1 camp d’entraînement de Daech détruits.

Posté par Armée française - opérations militaires OPEX (page officielle) sur dimanche 15 novembre 2015

 

- 17 novembre 2015 : dans la nuit, à 1h30 (heure française), l’armée française a conduit pour la seconde fois en l’espace de 24h00 un raid aérien contre Daech à Raqqah en Syrie. 10 avions français de la force Chammal basée aux Émirats Arabes unis et en Jordanie, ont détruit un centre de commandement et un centre d’entraînement de ce groupe terroriste.

 

5) victimes

 

11988742_10207767500574811_7700097275536450007_n

 

- qui sont les victimes : Libération, 15 novembre 2015 (en ligne)

 

capture_3_9
Mathias Dymarski, 22 ans, et Marie Lausch, 23 ans

 

826839-helene-muyal-leiris
Hélène Muyal, mère d'un enfant d'un an

 

826841-francois-xavier-prevost
François-Xavier Prévost, 29 ans

 

826844-maxime-bouffard
Maxime Bouffard, 26 ans

 

826717-matthieu-giroud
Matthieu Giroud, 39 ans, père d’un petit garçon de 3 ans, et son épouse est enceinte

 

826746-amine-ibnolmobarak
Amine Ibnolmobarak, 29 ans, architecte

 

826805-denuis
Alban Denuit, 32 ans

 

826821-ludovic-boumbas
Ludovic Boumbas, né au Congo, a grandi a Lille

 

826829-hodda-saadi
Hodda Saadi, originaire du Creusot

 

 

6) les terroristes

 

terroristes AFP
lundi 16 novembre 2015, AFP

 

 

 

 

7) les intox

On utilise les termes de hoax, intox ou rumeurs pour qualifier les fausses nouvelles, intentionnelles ou non intentionnelles, qui circulent dans les médias et les réseaux sociaux.

 

se méfier des rumeurs

 

 

parler des attentats à l'école

- Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France: eduscol

- Parler des attentats du vendredi 13 novembre à Paris, Académie de Montpellier

 

 

retour à l'accueil