lundi 10 septembre 2018

Pierre Reynaud

Les 51 anciens élèves de l'École pratique de Saint-Chamond, morts pour la France

 

 

 

Pierre REYNAUD

mort pour la France

 

Pierre Reyaud fiche Mémoire des Hommes

 

Passementier de profession, Pierre Antoine Reynaud a pour père, Claude Marie Félix Reynaud et pour mère, Antoinette née Peyrard.

De taille plutôt grande pour l'époque, 1m73, il a les cheveux et les yeux de couleur châtain. Il habite 13, rue (?) du Châtelard et est célibataire lors de son recensement en 1911. On note qu'il est vélocipédiste.

que faisait-il  à la guerre ?

Pierre Reynaud (parfois écrit Raynaud), ancien élève du Collège Pratique d'industrie de Saint-Chamond, servait, comme maître pointeur brigadier, affecté à la 46e batterie du 263e Régiment d'artillerie de campagne.

Vraisemblablement donc, il s'occupait d'un canon de 75 mm pour en régler les coordonnées de tir sur le disque de niveau de la pièce d'artillerie. Références techniques 1 et 2.

En principe, un régiment d'artillerie de campagne (36 canons) comprend trois groupes comptant chacun trois batteries de quatre canons chacune. Donc Pierre Reynaud s'occupait d'un des quatre canons de sa batterie.

Diapositive1
carte postale d'avant 1914 montrant une pièce de 75 et ses servants ;
Pierre Reynaud était pointeur, plaçant la direction et l'angle de tir sur l'appareil de pointage

 

comment est-il mort à la guerre ?

Les derniers de son existence correspondent à cet extrait de l'Historique du 263e Régiment d'Artillerie de campagne (1992) :

"Pendant la fin d'août et en septembre, le régiment prend part à diverses opérations locales. Après un repos de quinze jours dans la région sud de Dunkerque, il rentre en ligne pour appuyer, les 12 et 13 octobre [1917], les attaques de la 133e Division [en Flandre belge]. Les groupes sont, à cet effet, mis en position près de Boesinghe, d'Hetsas et de la maison du Passeur. Puis le 3e groupe relève un groupe du 215e.
Les avances récentes permettent d'envoyer le 2e groupe près du hameau de Weidendreft [aujourd'hui commune de Langemark-Poelkapelle, en Belgique, au nord-est de Ypres], au bord du ruisseau du Steenbeck. De là, il sera en mesure de fournir de flanc des feux particulièrement efficaces. Malheureusement, la position est à peine masquée. À deux reprises, la 44e [batterie] est bouleversée de fond en comble, ses canons enterrés et détruits, ses munitions incendiées. La 45e, d'un seul obus ennemi, perd tous ses officiers, un sous-officier et six hommes. La 46e, en moins de deux jours, a la moitié de son personnel hors de combat ; le peloton de sa deuxième pièce en entier tombe au champ d'honneur." (source)

Cette "deuxième pièce" dont parle l'auteur de cet Historique est, presque certainement, celle dont faisait partie Pierre Reynaud.

En effet, la liste des victimes de ce régiment mentionne plusieurs décès à la date du 25 octobre 1917 : Louis Vergnaud, maréchal-des-Logis ; Jean Chaput, cannonier servant ; Claude Damos, canonnier servant 2e classe ; Augustin-Jean Fouchet, cannonier servant 2e classe ; Henri Rebeix, canonnier servant 2e classe.

 

carte Ypres et environs
au nord-nord-est d'Ypres, la localité de Langemark dans les environs de laquelle est
mortellement blessé Pierre Reynaud le 25 octobre 1917


Diapositive1
mouvement et position de l'unité de Pierre Reynaud à la mi-octobre 1917 ;
sa batterie, à découvert, est rapidement hors de combat avec plusieurs morts le même jour

 

Langemark destructions
destructions à Langemark pendant la guerre de 1914-1918

Boezinge 1918
d'où est parti Pierre Reynaud, quelques jours avant sa mort (photo de 1918)

 

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


dimanche 9 septembre 2018

Pierre Fontvieille

Les 51 anciens élèves de l'École pratique de Saint-Chamond, morts pour la France

 

 

 

Pierre FONTVIEILLE

mort pour la France

 

 

Fontvieille Pierre fiche MPLF

 

Pierre Antoine Fontvieille est né le 6 juin 1897 à Saint-Martin-en-Coailleux.

Il est mort le 14 septembre 1918 dans l'Aisne.

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 8 septembre 2018

Marius Porte

Les 51 anciens élèves de l'École pratique de Saint-Chamond, morts pour la France

 

 

 

Marius PORTE

mort pour la France

 

Porte Marius fiche MPLF

 

Marius Baptiste Porte est né le 5 juillet 1887 à Genève (Suisse).

Il appartenait au 1er Régiment d'Infanterie coloniale.

Il a trouvé la mort le 16 décembre 1914 dans la Marne.

 

76656348_o
la tombe de Marius Porte dans le cimetière de Saint-Chamond (mai 2012)

 

croix Marius Porte
Marius Porte (Saint-Chamond), mort à Servon le 16 décembre 1914

 

 

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 7 septembre 2018

Marcel Vacher

Les 51 anciens élèves de l'École pratique de Saint-Chamond, morts pour la France

 

 

 

Marcel VACHER

mort pour la France

 

Vacher Marcel 1899 MPLF

 

Marcel Jacques Vacher est né le 16 janvier 1899 à Saint-Chamond.

Ses parents habitaient Saint-Julien-en-Jarez (Loire), dans la Grande Rue. Sa mère y tenait un café.

 

St-Julien Grande Rue cpa 1
la Grande Rue à Saint-Julien-en-Jarez, avant 1914

 

St-Julien Grande Rue écrite en 1911
Saint-Julien-en-Jarez, Grande Rue, carte postale ancienne écrite en 1911

 

St-Julien Grande Rue cpa 2
Grande Rue de Saint-Julien-en-Jarez, avant 1914

 

Engagé pour la durée de la guerre, le 16 avril 1916 à Saint-Chamond. Il a 17 ans et trois mois.

Mort le 2 août 1917.

extrait fiche matricule

 

 

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 10 février 2018

Rainer Maria Rilke – Pour écrire un seul vers (1910)

oeuvre-d-art-contemporain-chloe-se-souvenir-des-bons-moments

 

 

Rainer Maria Rilke

Pour écrire un seul vers (1910)

 

 

 

Pour écrire un seul vers,

il faut avoir vu beaucoup de villes, d’hommes et de choses,

il faut connaître les animaux,

il faut sentir comment volent les oiseaux

et savoir quel mouvement font les petites fleurs en s’ouvrant le matin.

Il faut pouvoir repenser à des chemins dans des régions inconnues,

à des rencontres inattendues,

à des départs que l’on voyait longtemps approcher,

à des jours d’enfance dont le mystère ne s’est pas encore éclairci,

à ses parents qu’il fallait qu’on froissât lorsqu’ils vous apportaient une joie et qu’on ne la comprenait pas (c’était une joie faite pour un autre),

à des maladies d’enfance qui commençaient si singulièrement, par tant de profondes et graves transformations,

à des jours passés dans des chambres calmes et contenues,

à des matins au bord de la mer,

à la mer elle-même, à des mers,

à des nuits de voyage qui frémissaient très haut et volaient avec toutes les étoiles

– et il ne suffit même pas de savoir penser à tout cela.

Il faut avoir des souvenirs de beaucoup de nuits d’amour,

dont aucune ne ressemblait à l’autre,

de cris de femmes hurlant en mal d’enfant,

et de légères, de blanches, de dormantes accouchées qui se refermaient.

Il faut encore avoir été auprès de mourants,

être resté assis auprès de morts,

dans la chambre, avec la fenêtre ouverte et les bruits qui venaient par à-coups.

Et il ne suffit même pas d’avoir des souvenirs.

Il faut savoir les oublier quand ils sont nombreux,

et il faut avoir la grande patience d’attendre qu’ils reviennent.

Car les souvenirs ne sont pas encore cela.

Ce n’est que lorsqu’ils deviennent en nous sang, regard, geste,

lorsqu’ils n’ont plus de nom et ne se distinguent plus de nous,

ce n’est qu’alors qu’il peut arriver qu’en une heure très rare,

du milieu d’eux, se lève le premier mot d’un vers.

 

Rainer Maria Rilke (1875-1926)

Les Cahiers de Malte Laurids Brigge (1910)

 

Rainer_Maria_Rilke,_1900

 

 

Laurent Terzieff dit un texte de Rainer Maria Rilke from Anne-Cécile Sanchez on Vimeo.

 

 

Rilke Les Cahiers de Malte

 

 

- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


lundi 5 février 2018

Al-Andalus : cartes

al-andalus

 

 

Al-Andalus : cartes

 

 

Hispania-asturies-722

 

Hispania-790-mapa

 

Hispania-900-mapa

 

Al-Alandalus-carte

 

 

- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 27 janvier 2018

Europe, Byzance et l'Islam au VIIe siècle

 

 

 

Europe, Byzance et l'Islam

au VIIe siècle

 

 

 

Empires_voies_commerciales

 

Moyen Âge VIIe siècle
en bleu : ce qui reste de Rome (faible emprise du Pape) ;
en rose : empire byzantin (chrétiens d'Orient) ; en vert : l'empire arabo-musulman

 

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 25 janvier 2018

la France dans la mondialisation

France dans mondialisation image

 

 

la France dans la mondialisation

 

 

Population française et population mondiale

France : 67 M. hab (dont 65 en pétropole)

Monde : 7,6 MM.

http://www.worldometers.info/fr/population-mondiale/

 

population mondiale classement
les 25 premières puissances démographiques

 

1 milliard : 1800

2 milliards : 1927

3 milliards : 1960

4 milliards : 1974

5 milliards : 1987

6 milliards : 1990

7 milliards : 2011

Au cours du XXe siècle, la population mondiale est passé de 1,65 milliard à 6 milliards.

En 1970, la population mondiale représentait la moitié de celle d’aujourd’hui.

Les taux de croissance diminuant, il faudra plus de 200 ans pour que la population double de nouveau.

  • la France représente (un peu moins de) 1% de la population mondiale.

 

 

Pib français et Pib mondial

 

Pib classement mondial
les trente premiers pays selon leur Pib

 

Selon les critères et les années, la France est classée 5e ou 6e puissance économique mondiale.

 

 

les flux et densités du commerce mondial

 

commerce mondial 2011
commerce mondial de marchandises, 2011

 

commerc mondial marchandises 2014
commerce mondial de marchandises, 2014

 

Ces cartes de flux soulignent la diversité et l’intensité des échanges de marchandises dans le monde en 2011 et en 2014.

On y retrouve les trois pôles majeurs de l’économie mondiale que sont l’Europe occidentale (essentiellement les pays de l’UE), l’Asie orientale (autour du binôme Japon-Chine) et l’Amérique du Nord.

Les flux entre ces trois pôles sont très importants mais restent dominés par l’intensité des flux intra-régionaux qui sont représentés sur ces cartes par des cercles proportionnels aux poids de ces échanges.

 

 

la France dans le commerce mondial

 

commerce extérieur France 2010
le commerce extérieur de la France en 2010

 

  • Dresser un tableau à trois colonnes (part des régions dans le total, excédentaire/déficitaire) du commerce extérieur français.

 

IDE France en 2010
les flux d'investissements directs français à l'étranger (IDE) en 2010

 

  • Dresser un tableau, par ordre d'importance, des régions d'IDE français dans le monde

 

les flux d'investissements directs à l'étrangers (IDE)

Les flux financiers appelés flux d'investissements directs à l'étranger (IDE) regroupent les acquisitions ou cessions de participations, le réinvestissement de bénéfices et les prêts interentreprises.

Les flux sortants représentent les opérations qui accroissent l'investissement que les investisseurs de l'économie déclarante ont réalisé dans les entreprises d'un autre pays, par exemple en procédant à des prises de participations ou au réinvestissement de bénéfices, moins les opérations qui font régresser l'investissement que les investisseurs de l'économie déclarante ont réalisé dans les entreprises d'un autre pays, comme les cessions de participations ou les emprunts souscrits par les investisseurs résidents auprès d'entreprises de l'autre pays.

 

 

10 premières FTN française 2010
les dix premières FTN françaises, selon le magazine Fortune

 

FNT : firme transnationale.

Entreprise qui contrôle des filiales implantées dans plusieurs pays et qui a des activités de production et non simplement de vente à l'étranger. (Appelée auparavant : firme multinationale)

GDF-Suez s'appelle désormais Engie. C'est le troisième plus grand groupe mondial dans le secteur de l'énergie (hors pétrole) en 2015. Son principal actionnaire est l'État français qui détient un quart du capital (24,1 % du capital et 27,6 % des droits de vote d'Engie).

 

 

  • l'exemple d'Axa

présence géographique d'Axa dans le monde
présence géographique d'Axa dans le monde

 

Axa collaborateurs dans le monde
employés d'Axa dans le monde, par continent

 

  • l'exemple de Total

activites_mondes_prod_hydrocarbures_fr
la localidsation de la production d'hydrocarbures de Total dans le monde

 

activites_monde_collaborateurs_fr
la localidsation des employés de Total dans le monde

 

  • l'exemple de BNP Paribas

BNP Paribas dans le monde
les sites de BNP Paribas dans le monde

 

  • l'exemple de Carrefour

parcfr
les magasins Carrefour dans le monde

 

 

  • l'exemple de GDF-Suez

GDF-Suez chiffre d'affaires par zone géographique
chiffre d'affaires d'EDF-Suez par zone géographique dans le monde

 

GDF-Suez employés dans le monde
employés d'EDF-Suez par zone géographique dans le monde

 

GDF-Suez implantations filiales dans le monde
implantation des filiales d'EDF-Suez dans le monde

 

  • l'exemple du Crédit Agricole

 

6_credit_agricole_cib

Crédit Agricole CIB, ancré en Europe, est actif sur les grandes places financières mondiales

  • AMÉRIQUES - Argentine, Brésil, Canada, États-Unis, Mexique
  • AFRIQUE - Algérie, Libye
  • ASIE ET PACIFIQUE - Australie, Chine, Corée du Sud, Hong-Kong, Inde, Japon, Singapour, Taïwan
  • EUROPE CENTRALE ET ORIENTALE - Russie
  • EUROPE DE L’OUEST - Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Grèce, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède, Suisse
  • MOYEN-ORIENT - Arabie Saoudite, Émirats Arabes Unis

Chiffres clés

  • 1200 clients entreprises

  • 500 institutions financières

  • 33 implantations

  • 7 260 collaborateurs dans le monde (hors banque privée)

  • 3 712 millions d’euros de Produit Net Bancaire

 

 

  • l'exemple de PSA

Carte_implentations_FR-810x456
carte des implantations du groupe PS dans le monde

  • voir le détail par zones géographiques :

https://www.groupe-psa.com/fr/groupe-automobile/presence-internationale/

 

 

 

la francophonie dans le monde

 

territoires francophones dans le monde
les territoires francophones dans le monde, en 2010

 

 

 

le déploiement militaire français dans le monde

 

déploiement militaire de la France dans le monde
le déploiement militaire français dans le monde, en 2010

 

 

l'origine et la répartition des touristes étrangers en France, 2009

 

touristes étrangers en France, 2009
répartition des touristes étrangers par pays d'origine en France, 2009

 

La France reste la première destination touristique mondiale malgré des chiffres en baisse en 2016.

"Selon des estimations, entre 82,5 et 83 millions de touristes étrangers ont visité la France en 2016, a déclaré vendredi 10 février le ministre des Affaires étrangères. Des chiffres en baisse par rapport au record de 85 millions enregistré en 2015 mais qui maintiennent le pays au rang de première destination touristique mondiale."

Le Monde, 10 février 2017

 

 

- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 17 janvier 2018

biographie de Claude Lebois (1845-1919) par Louis Challet

Buste_Claude_Lebois
buste se trouvant désormais dans le hall du
lycée Claude Lebois à Saint-Chamond

 

 

biographie de Claude Lebois

par Louis Challet, ancien professeur d'histoire au lycée Claude Lebois

 

Né à Chissey-les-Mâcon, en 1845, Claude Lebois se destine à la carrière d’enseignant. À 20 ans il est maître d’école élémentaire au collège de Mâcon.

En 1866, il obtient une bourse pour entrer à l’École d’Enseignement Spécial de Cluny, créée l’année précédente ; sans doute, a-t-il le goût des sciences et techniques, alors peu prisées. Sa formation une fois complétée, il est nommé professeur de sciences à l’école normale de Montbrison, de 1868 à 1870 puis à celle de Grenoble de 1871 à 1878. Durant la guerre de 1870, il est mobile dans l’armée de la République.

Il répond, en 1879, à l’appel du maire de Saint-Chamond, Marius Chavanne, qui désire fonder une École Professionnelle Municipale. Avec trois professeurs il ouvre cette école dans les bâtiments de l’ancien collège des Maristes récupéré en 1871 par le maire Deschamps. Claude Lebois, directeur et les professeurs logent dans de petites maisons, à proximité.

L’instituteur, M. Fournier qui l’a connu à cette époque le décrit comme un homme grave et modeste. S. Bertholon, historien de Saint-Chamond, qui n’apprécie guère l’enseignement public, estime qu’il est un homme remarquable. Claude Lebois ne reste que trois ans à Saint-Chamond. Il est nommé directeur, en 1882, de l’École Pratique d’Industrie de Saint-Étienne ; il reste à ce poste jusqu’en 1897. L’établissement qu’il décrit dans l’ouvrage Association pour l’avancement des sciences, (XXVIe session, août 1897, Saint-Étienne) est d’une autre ampleur que celui de Saint Chamond...

En 1898, ses services sont récompensés par la Légion d’Honneur et la nomination au poste d’inspecteur des écoles pratiques de la ville de Paris. En 1904, il est promu Inspecteur Général. Claude Lebois favorise la création des écoles pratiques de Firminy (1901 et 1907), Rive-de-Gier (1902), Vienne, Le Puy... d’une école de rééducation des mutilés.

Après 47 ans de services, il fait valoir ses droits à la retraite, en 1911. Huit ans plus tard, il meurt à Saint-Étienne, où il est inhumé, un homme d’une grande autorité, compétent dévoué, ferme dans ses résolutions, au point de braver, s’il le faut, les décisions d’un ministre. Doué d’une grande culture éclectique dans les domaines scientifiques et techniques, Claude Lebois a rédigé d’abord des ouvrages scolaires : cours d’algèbre élémentaire, de tissage, de mathématiques théoriques et pratiques pour les élèves des écoles normales, d’électricité industrielle...

Il a aussi écrit des ouvrages sur la mécanique de la platine de fusil, sur des l’électricité ; il a rédigé une partie du Catalogue de l’Exposition universelle de 1900. Il a préfacé des ouvrages de technologie électrique, de mécanique et sur le travail des métaux ferreux.

Louis Challet

Louis Challet 25 oct 1987 chez Pivot
Louis Challet, le 25 octobre 1987

 

- retour à l'accueil

 

Posté par LCL42Histoire à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 5 janvier 2018

développement durable : schéma

enjeux du developpement durable

 

 

développement durable

schémas

 

 

 

DD schéma (0)

 

 

 

 

 

 

DD schéma (1)

 

 

 

 

 

 

DD schéma (2)

 

 

 

 

 

 

DD schéma (3)

 

 

 

 

 

DD schéma (4)

 

 

 

 

 

 

DD schéma (5)

 

 

 

 

 

 

DD schéma (6)

 

 

 

 

 

 

DD schéma (7)

 

 

 

 

- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]