dimanche 21 janvier 2007

carte de la Méditerranée au XIIe siècle

index_12





carte de la Méditerranée

au XIIe siècle




carte2
les trois civilisations autour de la Méditerranée, au XIIe siècle (source : BnF)






- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


samedi 20 janvier 2007

Ousâma, un prince syrien face aux croisés

syria_shayzar_castle
le site du château de Chayzar sur l'Oronte (Syrie) (source)





Ousâma, un prince syrien face aux croisés


http://www.1186-583.org/IMG/jpg/wa.jpg
image du Warqa wa Gulsha (Anatolie, vers 1225)


Je suis né en 488, le vingt-septième jour de joumâdâ, à Chayzar, soit le 4 juillet 1095 de l'ère chrétienne. Le château de mes pères domine la gorge où coule l'Oronte, la plus belle rivière de la Syrie du Nord. En aval, il s'attarde dans les marais du Ghâb, avant de gagner Antioche et la mer. Notre pays, comme je devais l'apprendre ensuite, commande la route des envahisseurs. Non pas ceux qui choisirent de longer la côte, à l'ouest, comme le fit Alexandre, mais, avant lui, les Pharaons venus du Sud. Ou encore les Francs, ceux de ma jeunesse. Après les rois successeurs d'Alexandre, après les Roum [les Byzantins], Chayzar est devenue, dans la joie, musulmane. C'était en l'an 17 de l'Hégire (638 pour les chrétiens). De dynastie en dynastie, et toujours au péril des Roum, qui la reprirent par deux fois, elle passa aux mains de notre famille, les Arabes descendants de Mounqidh. En l'an 474, le quinze du mois de rajab (19 décembre 1081), mon grand-père, Sadîd al-Moulk Alî, s'installait à Chayzar.
Du château, la vue plonge sur la rivière et sur le pont, gardé par une citadelle qui surveille aussi les maisons de nos laboureurs, bergers et artisans. Pour les défendre contre les Francs, nous dûmes, elles aussi, les ceindre d'un rempart : j'avais, je crois, un peu plus de trente ans quand je les vis construire. Le bruit de la ville basse monte jusqu'à notre muraille, mais il meurt là, dans les chicanes de la grande entrée fortifiée. Une autre vie, alors, prend le relais, celle de notre famille, des centaines de gens, hommes et femmes, et aussi l'armée des servantes, des écuyers, des domestiques. Sans oublier les bêtes : les chevaux, une vingtaine de gazelles, les chameaux, moutons et chèvres, la basse-cour et tous les auxiliaires de la chasse, les belettes, les rapaces sur leurs perchoirs, les chiens et, dans un coin de la cour, le guépard favori de mon père.

André Miquel trad., Ousâma, un prince syrien face aux croisés, Fayard, 1986, p. 19-20.



ous_ma_couv



le pays de Ousâma, prince syrien : l'Oronte

L'image “http://regardsolitaires.free.fr/2004/09/liban/oronte.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


hama_noria_09
Hama  (Syrie), une noria sur l'Oronte (source)


hama_noria_08
Hama  (Syrie), une noria sur l'Oronte (source)


http://www.medea.be/pics/Hama.jpg
Hama (Syrie)


http://www.postcardman.net/43128.jpg




le pays de Ousâma, prince syrien : le château de Chayzar (ou Shayzar)


campagne de restauration en 2004



campagne de restauration en 2004

 


(source)



(source)


2004
(source)


la guerre du temps de Ousâma, prince syrien

croisade_1
premiers croisés



croisade
les croisés prennent Jérusalem







- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 19 janvier 2007

Iconographie et cartographie des Croisades

krak_window
krak des chevaliers (Qalaat al Hosn) en Syrie




Iconographie et cartographie

des Croisades






http://pages.usherbrooke.ca/croisades/IMAGES/Clermont2.jpg

Urbain II prêchant la croisade à Clermont en 1095
(Livre       des Passages d'Outre-mer, XVe siècle, BN, MS Fr. 5594, f. 9).
En toute vraisemblance, Urbain adressa la foule à       l'extérieur et non à l'intérieur comme l'indique cette image.



http://pages.usherbrooke.ca/croisades/IMAGES/Croise2.jpg
Deux croisés de la famille Minutolo, agenouillés en prière
Naples, Dôme de Saint-Janvier, XIVe siècle




http://pages.usherbrooke.ca/croisades/IMAGES/Antioche.jpg
prise d'Antioche en 1097


http://pages.usherbrooke.ca/croisades/IMAGES/Antioche2.jpg
La prise d'Antioche par les croisés, XIIIe siècle, Guillaume de Tyr,
Histoire d'Outremer, Bibliothèque municipale, Lyon



http://pages.usherbrooke.ca/croisades/IMAGES/Charge2.jpg
combat entre croisés et musulmans



http://pages.usherbrooke.ca/croisades/IMAGES/Jerus4.jpg
Les croisés à l'assaut de Jérusalem en 1099, Guillaume de       Tyr,
Histoire d'Outremer
, Bibliothèque municipale, Lyon



patience...
IIe croisade : l'armée de Saladin - Guillaume de Tyr, Histoire d'Outremer.
Manuscrit enluminé sur parchemin (300 feuillets, 40 x 30 cm). Paris, 1337. BnF, Manuscrits (Fr 22495 fol. 229v)
L'armée de Saladin, sultan d'Égypte et de Syrie, inflige une terrible défaite aux Francs
à Hattin en juillet 1187 et entre à Jérusalem en octobre.


carte de la 2eme croisade.jpg (57889 octets)
carte de la 2e Croisade -
source : élèves de l'École normale supérieure




L'image “http://www.convivialiteenflandre.org/fiches/3_croisades/enluminure_templiers.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Templiers



affaire_templiers
Templiers






- sources : l'un des sites les plus fournis en images relatives aux Croisades est celui de l'université de Sherbrooke au Canada





- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 16 janvier 2007

Les États latins de Terre Saine





Les États latins de Terre Sainte








châteaux, forteresses




Crac des Chevaliers

le krac des chevaliers (Syrie)







- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 00:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 22 décembre 2006

La transition démographique dans le monde

751_40972_1
source




La transition démographique

dans le monde





Diapositive1
cliquer sur l'image pour l'agrandir




population_256sq








datastat8b

source





- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


jeudi 21 décembre 2006

Nourrir les hommes en Afrique subsaharienne

marche2



Nourrir les hommes en Afrique

subsaharienne


étude de cas

bilan de l'étude cas - manuel Hatier, avril 2006, p. 53



Diapositive2
cliquer sur l'image pour l'agrandir



Diapositive1
cliquer sur l'image pour l'agrandir



__________________________________________________


documents

Africa_map_f



__________________________________________________



Selon un Rapport (1997) sur les approvisionnements

alimentaires en Afrique subsaharienne,

20 pays sont confrontés

à des crises alimentaires exceptionnelles



Crisis_f
source : fao.org


Les pays d'Afrique subsaharienne confrontés à des crises alimentaires exceptionnelles sont passés de 13 à 20 depuis le début de 1997, selon un rapport spécial de la FAO publié le 24 novembre. En 1997/98, les besoins d'importations céréalières seront plus importants que l'année précédente, principalement du fait que les récoltes ont été affectées par des conditions météorologiques défavorables, d'après le rapport "Situation alimentaire et perspectives de récolte en Afrique subsaharienne".

En Afrique de l'Est, les pluies insuffisantes ont limité la production céréalière pendant tout 1997. Le sud de l'Ethiopie, le Kenya, la Somalie, la Tanzanie et l'Ouganda ont été frappés par une grave sécheresse en début d'année, ce qui a fortement réduit les récoltes de céréales. L'irrégularité des pluies plus tard dans l'année a affecté les récoltes de la campagne principale, notamment en Erythrée, en Ethiopie, en Tanzanie et en Ouganda. En Afrique de l'Est, la production céréalière totale de 1997 devrait être nettement inférieure à la bonne récolte de l'an dernier. La Tanzanie et l'Ouganda devraient être les plus durement frappés; on prévoit des baisses de production céréalière respectivement de 30 et 27 pour cent.

Dans la région des Grands Lacs, les prix des denrées alimentaires déjà élevés sont en hausse. Bien que la crise des réfugiés se fasse moins sentir, la situation alimentaire reste précaire. Le retour en masse des réfugiés en décembre dernier a fait gonfler la demande d'aliments, mais la reprise de la production alimentaire n'a pas été aussi rapide. La situation a été aggravée par des conditions atmosphériques défavorables et des combats continus dans certaines régions du Rwanda et du Burundi.

Au Burundi, l'insécurité, le mauvais temps et l'embargo économique imposé par les pays voisins se sont conjugués pour limiter la croissance de la production, faisant monter les prix hors de portée d'un grand nombre de personnes vulnérables. La situation alimentaire des réfugiés rwandais qui se trouvent toujours dans la République démocratique du Congo (ex-Zaïre) est extrêmement précaire depuis le départ forcé du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Dans la République du Congo, les combats récents ont obligé un grand nombre de personnes à quitter leurs foyers et ont fortement perturbé le système des approvisionnement vivriers.

Selon le rapport, en Afrique de l'Ouest les perspectives de récolte sont mitigées en raison des vagues de sécheresse survenues à mi-campagne dans de nombreuses régions du Sahel. Les pluies insuffisantes dans la plus grande partie du Sénégal, de la Gambie et de la Mauritanie en juillet et en août ont gravement affecté les cultures à semis précoce. Bien que les pluies aient été plus abondantes fin août et en septembre, les perspectives restent médiocres pour les cultures pluviales.

La situation est très critique en Sierra Leone, où la production et le commerce ont été perturbés par les conflits intérieurs et la rupture des relations diplomatiques et économiques avec les pays voisins. "En Sierra Leone, les perspectives alimentaires demeurent sombres", lit-on dans le rapport. "Pour d'importants groupes de population, l'accès aux aliments est devenu très difficile à cause des pénuries et des prix élevés qui en découlent et en raison de l'effondrement généralisé des moyens de subsistance." La malnutrition augmente et risque de s'aggraver encore avec l'imposition de sanctions. Malgré des conditions de croissance extrêmement favorables et les efforts des organisations non gouvernementales pour fournir des intrants aux agriculteurs, la production vivrière souffre toujours de l'insécurité et des déplacements de population.

La situation des disponibilités alimentaires en Afrique australe reste généralement stable, quoique les récoltes aient pâti des conditions météorologiques défavorables dans certaines régions et malgré "l'inquiétude suscitée par l'éventualité d'une sécheresse pendant la prochaine campagne". D'après le rapport, les récoltes céréalières en Afrique australe pour 1997 sont supérieures à la moyenne mais inférieures d'environ 10 pour cent à celles de l'an dernier. Le Malawi a souffert à la fois de la sécheresse et des inondations et la production céréalière a fortement chuté, rendant la situation alimentaire extrêmement précaire.

Le rapport indique que grâce à d'importantes réserves céréalières dans de nombreux pays d'Afrique australe, la situation alimentaire devrait rester stable en 1997/98. Mais compte tenu de "la nervosité générale suscitée par l'éventualité d'une sécheresse provoquée par El Niño", les agriculteurs pourraient conserver une part plus importante de leur production céréalière pour leur consommation familiale, ce qui obligerait à importer davantage de céréales de pays extérieurs à la sous-région. Redoutant une nouvelle sécheresse, les gouvernements encouragent les agriculteurs à semer des cultures tolérant la siccité et à adopter des mesures de conservation des eaux plus efficaces.

Le rapport énumère quatre domaines nécessitant une action prioritaire de la part de la communauté internationale:

  • tout devrait être fait pour redresser la situation alimentaire catastrophique en Sierra Leone;
  • davantage de pays d'Afrique de l'Est - dont la Somalie, la Tanzanie et l'Ethiopie - ont besoin d'une aide alimentaire;
  • la poursuite de l'assistance d'urgence s'impose dans la région des Grands Lacs;
  • une assistance soutenue de la part des donateurs est nécessaire au redressement du secteur agricole du Rwanda, du Libéria et d'autres pays où les espoirs d'une paix durable sont devenus réalité.

28 novembre 1997

- source : fao.org (Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture)





- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 16 décembre 2006

Le film "Les choristes"




Le film "Les choristes"




thème E.C.J.S. : musique, transmission artistique et civilité

- renseignements sur le tournage : allocine.fr

- analyses du film :

    * par Catherine Raucy, professeur de lettres

    * par Gérard Hernandez, professeur-documentaliste

    * par Robert Redeker, professeur de philosophie

    * par Michel Condé, docteur es-lettres, animateur (Belgique)

    * interview du réalisateur, Michel Barratier





Photos de 'Les Choristes'




















_______________________________________________________

- le film "La cage aux rossignols", de Jean Dréville, 1945


réalisé par Jean Dréville, septembre 1945






- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 15 décembre 2006

Le riz


paysan travaillant dans une rizière au Bangladesh



le riz dans le monde




Diapositive1
production de riz dans le monde



alimentation_Bangladesh
cliquer sur l'image pour l'agrandir







- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 12 décembre 2006

Les humanistes, XVe-XVIe siècle

Diapositive1



Les humanistes, XVe-XVIe siècle



Lorenzo Valla

1407-1457



L'image “http://www.ibiblio.org/expo/vatican.exhibit/exhibit/c-humanism/images/human22.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


une notice biographique

Né à Rome en 1405 d'une famille de juristes, originaires de Piacenza, attachés au Saint-Siège. Son père meurt en 1418, et Lorenzo, confié à son oncle, secrétaire apostolique, et suit en 1419 la cour à Florence. Il y apprend le grec et approfondit sa connaissance du latin en prenant pour modèles Cicéron, Quintilien et les grands jurisconsultes romains, Ulpien et Scaevola. Il rédige alors le De comparatione Ciceronis Quintilianique (perdu, mais provocateur dans la thèse). Provocation aussi du De voluptate, réédité par la suite sous le titre De Vero falsoque bono, source de la première célébrité (il y fait l'éloge du plaisir dans sa version épicurienne et va jusqu'à prétendre que l'épicurisme est plus proche des promesses du christianisme, des "sens spirituels", des douceurs du paradis et de la résurrection des corps que la contention morale vantée par le stoïcisme). Mais à la mort de son oncle il se replie sur le nord de l'Italie et est appelé en 1430 par Panormita à enseigner la rhétorique à Pavie. Suivent les Elegantiae latinae linguae, commencées à Pavie et publiées dix ans plus tard. À Pavie, il lit Ockham et Paul de Venise, et prépare la Dialectique, oeuvre de la maturité. Mais il est alors obligé de quitter Pavie. Il devient le secrétaire de Philippe d'Aragon en 1437. Au service des Aragon, il publie les quatre oeuvres de sa période  gibeline (la fraction des Gibelins s'opposaient au pouvoir du Pape alors qu les Guelfs le soutenaient) : en 1439, le De libero arbitrio, la première version des Dialecticae disputationes, le De professione religiosorum ; en 1440, la De falso credita et ementita Constantini donatione.
Cependant, à partir de 1443, les Aragon se rapprochent de Rome, où à Eugène IV succède un grand pape humaniste, Nicolas V, le fondateur de la bibliothèque vaticane. Valla peut négocier un retour à Rome dans les meilleures conditions. En 1448, il est secrétaire apostolique (à la place de Poggio Bracciolini, contraint au départ comme Trapezunzio, Valla faisant triompher la voie moderne avec l'appui de Bessarion et de Cues) traducteur du pape (pour Homère et Thucydide) et récompensé par un canonicat à Saint-Jean-de-Latran. Il publie alors les Elegantiae linguae latinae, les In Novum Testamentum ex diversorum utriusque linguae codicum collatione adnotationes ensuite, ouvrant un débat sur l'autorité de la Vulgate dont l'Église ne se remettra jamais.

adapté de : source

- sur Lorenzo Valla : au sujet de la Donation de Constantin

- sur la Donation de Constantin :

Selon le document appelé Donation de Constantin, l’Empereur Constantin aurait fait don, au IVe siècle, de l’Empire à la Papauté, établissant ainsi pour des siècles le pouvoir temporel du Pape. Pourtant, cette Donation est un faux, ce que démontre Lorenzo Valla.


___________________________________________________________________




Marsile Ficin

1433-1499


wpe30.jpg (11554 byte)



L'image “http://www.cosmovisions.com/images/ERIV233.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.





Marsile Ficin, au centre








___________________________________________________________________


Pic de la Mirandole

1463-1494

Mirandole



Jean Pic de la Mirandole


L'image “http://gallica.bnf.fr/themes/Illustrations/MirandoleDet.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.



Autodidacte de génie élevé par sa mère, le jeune et beau comte de la Mirandole, prince de Concordia, tenta dès son jeune âge de maîtriser toutes les sciences “ humaines et divines ”.

Après avoir connu des amours fort romanesques, il étudia les traditions intellectuelles les plus variées, tant chrétienne scolastique (en latin), que juive cabalistique (en hébreu) ou païenne (orphisme, pythagorisme et platonisme en grec). Il connut la célébrité en proposant à Rome en 1486 le fameux débat portant sur ses 900 thèses philosophiques et théologiques.

Soupçonné d’hérésie, il s’enfuit en France, puis s’établit à Florence, sous la protection de Laurent le Magnifique, où il devint un brillant membre de l’Académie de Careggi, aux côtés de Marsile Ficin et de Politien. Il mourut à l’âge de 31 ans, sans avoir pu achever son rêve d’unifier les écoles philosophiques de son temps. Personnage aussi irritant que séduisant, qui n’a cessé de faire rêver les intellectuels européens.

d'après les Belles Lettres




___________________________________________________________________



Jacques Lefevre d'Étaples

1450-1537





___________________________________________________________________


Erasme





L'image “http://histoire.univ-paris1.fr/agregation/moderne2004/images/Holbein%20Erasme%201523.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.







___________________________________________________________________

Guillaume Budé



L'image “http://francois.nicolet.free.fr/images/gbude.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.






Guillaume Budé, par Jean Clouet, 1536


La philologie : Guillaume Budé (1468-1540)  

Figure emblématique et encyclopédique de l'humanisme français, Guillaume Budé se consacre relativement tard aux études. Auteur des Commentarii linguae graecae (1529), le "Prince des hellénistes" a appris le grec seul et a acquis une telle aisance qu'il correspond aussi dans cette langue. Avec ses Annotations aux Pandectes (1508) et De Asse (1515) qui connaîtront de nombreuses éditions successives, il apparaît non seulement comme le fondateur de l'humanisme juridique et le précurseur de Cujas, mais surtout comme l'un des meilleurs philologues du royaume soumettant tous les manuscrits qu'il utilise à une critique systématique et apportant à son enquête sur le monde antique un soin extrême.
Nommé, en 1521, lecteur royal et maître de la librairie du roi, il obtient de François Ier la création du Collège des Lecteurs royaux où enseigneront notamment Guillaume Postel et Ramus. Mystique de l'étude, il cherche à désamorcer les critiques de ceux qui perçoivent dans le programme humaniste un danger pour le christianisme. Après le De Philologia (1532), qui milite pour une réforme de l'enseignement visant à promouvoir un encyclopédisme large, il publie la même année De studio litterarum, et en 1535, après l'affaire des Placards, De transitu hellenismi ad christianismum qui tente de concilier héllénisme et christianisme dans une perspective catholique.

source : gallica.bnf.fr



Budé, Guillaume (1467-1540); Humanist, Bibliothekar, Philologe, Jurist = Gg1







- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 10 décembre 2006

Population mondiale - références




Population mondiale - références



 

__________________

 

2015

 

1) données statistiques

 

pop mondiale 17 août 2015 à 18 h 2
population mondiale : résultats statiques le lundi 17 août 2015 à 18 h 27

 

- résultats en évolution sur le site worldometers.

 

pays les plus peuplés 17 août 2015 à 19 h 20
pays les plus peuplés du monde : résultats statiques le lundi 17 août 2015 à 19 h 20

 

- résultats en évolution sur le site worldometers.

 

 

2) répartition

 

répartition pop mondiale 2011
répartition de la population mondiale en 2011 (source)

 

 

3) évolution

 

évolution population mondiale jusqu'en 1900
évolution des population européenne et mondiale jusqu'en 1900 (source)

 

 

évolution population mondiale de 5 M à 6 MM
évolution de la population mondiale sur 12 000 ans (source image, pas chiffres)

 

* Sur ce graphique, la première date sur l'axe des ordonnées, à droite, est : 1800.

 

 

__________________

 

2005

 

 

Diapositive1
cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

Diapositive2
cliquer sur l'image pour l'agrandir






- retour à l'accueil

Posté par LCL42Histoire à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]