Bonaparte premier consul, François Gérard, 1803
Bonaparte, premier consul, par François Gérard, 1803

 

 

Napoléon Bonaparte, une vie

résumé

 

Napoléon Bonaparte est né le 15 août 1769 à Ajaccio, en Corse.

[Formation militaire : lieutenant d'artillerie, puis capitaine, puis général en 1793. Partisan des idées révolutionnaires et républicaines. Proche de Robespierre. En octobre 1795, il protège le Directoire en réprimant au canon l'insurrection royaliste à Paris : 13 Vendémiaire]

En 1796, l’Angleterre et l’Autriche sont en guerre contre la France et Bonaparte prend la tête de l’armée d’Italie pour aller attaquer les Autrichiens qu’il bat à Lodi, Arcole et Rivoli.

Quant à l’Angleterre, il décide de l’attaquer en Égypte pour couper les routes commerciales vers les colonies anglaises des Indes. En 1798, Bonaparte gagne donc l’Égypte avec une armée, mais aussi des savants chargés d’étudier le pays. Cependant, la France connaît alors une grave crise politique, économique et sociale.

En 1799, Bonaparte revient à Paris et, le 18 Brumaire (9 novembre 1799), il chasse le gouvernement et prend le pouvoir : il devient Premier Consul puis, le 2 décembre 1804, il est sacré Empereur sous le nom de Napoléon Ier. Inquiets de l’ambition de Napoléon, les Anglais, les Russes et les Autrichiens déclarent la guerre à la France. Mais, le 2 décembre 1805, Napoléon remporte sur les armées austro-russes une grande victoire à Austerlitz.

En France, Napoléon réorganise l’administration et place des préfets à la tête des départements ; il crée en 1800 la Banque de France ; en 1802, la Légion d’honneur ; en 1803, une nouvelle monnaie, le franc ; en 1804, il fait publier le Code civil.

Cependant, l’Europe veut la chute de l’Empereur. Entre 1806 et 1814, Napoléon se bat contre les Prussiens, les Autrichiens, les Espagnols, les Russes, les Anglais.

En 1814, il doit abdiquer et partir en exil pour l’île d’Elbe, en Méditerranée.

Louis XVIII, un frère de Louis XVI, est rétabli sur le trône de France, mais il devient vite impopulaire. Le 1er mars 1815, Napoléon quitte l’île d’Elbe, revient à Paris et gouverne de nouveau au cours des Cent Jours, du 20 mars au 8 juillet 1815. Anglais, Russes, Prussiens et Autrichiens s’unissent contre Napoléon Ier et le battent en Belgique, à Waterloo.

L’Empereur se rend aux Anglais qui l’exilent sur l’île de Sainte-Hélène où il meurt le 5 mai 1821.

François Pernot, "Napoléon Bonaparte, une vie comme un roman...",
La revue pour l’histoire du CNRS [En ligne], 24|2009, mis en ligne le 05 octobre 2009.
URL : http://histoire-cnrs.revues.org/9162

 

Bonaparte par Jacques-Louis David
Bonaparte, portrait inachevé, par Jacques-Louis David, 1798

 

Napoléon Bonaparte chrono 1769-1799

 

 

- retour à l'accuei