1492

 

Contrôle sur le film «1492»

 

* les réponses ne sont ni exhaustives ni impératives dans leur formulation ; il existe plusieurs moyens d'expression et de rédaction pour évoquer des réponses équivalentes dans leur fond.

 

1) Tentez de restituer le discours que tient Colomb aux marins prêts à se mutiner.

- [voir le dialogue reconstitué, ci-dessous] – 1) il désamorce la peur des marins en l’attribuant aux propos pessimistes et effrayés du marin Alonso ; 2) il explique que le nouveau fait toujours peur mais qu’il faut surmonter cette crainte 3) il motive ses hommes en offrant une riche récompense au premier qui verra la terre ferme.

 

2) Pourquoi Colomb part-il ?

- Pour découvrir une route nouvelle vers les Indes : la route terrestre étant barrée depuis la prise de Constantinople par les Turcs, et la route par le tour de l’Afrique prend trop de temps.

 

3) Quels sont ses mobiles ?

- Trouver de l’or (pour des raisons mercantiles évidemment, mais aussi pour mobiliser des moyens financiers nécessaires à une nouvelle Croisade) et évangéliser des populations.

[un «plus» qui n’est pas dans le film] Colomb a écrit : «L’or est chose excellente.  Quand on le possède, on fait tout ce qu’on veut en ce monde et jusqu’à conduire les âmes au paradis».

 

4) Où Colomb arrive-t-il en octobre 1492 ?

- Dans une des îles des Bahamas, située dans la mer des Caraïbes

Diapositive2

 

5) A-t-il découvert l’Amérique

- Non, parce ce qu’il se croit aux Indes [ou] Oui, mais sans le savoir.

 

6 ) Que pense-t-il des premiers «Indiens» rencontrés ?

- Que ce sont des individus semblables aux premiers hommes de la Création.

 

7) Expliquez ce dialogue entre la reine Isabelle et Colomb : «Le Nouveau Monde est un désastre» - «Et le Vieux Monde, un accomplissement ?»

- Ni le Nouveau ni le Vieux Mondes ne correspondent à ce que l’homme aurait pu accomplir s’il s'était montré fidèle à la sagesse divine.

 

uOvmyLsjti4picwuKLO2FJWMDTg

 

_____________________________

 

Harangue de Christophe Colomb aux marins

prêts à se mutiner

dans le film de Ridley Scott

 

Alonso (un marin) - Dieu ne veut pas qu’on traverse cet océan. Ce voyage est maudit ! Nous avons pris la mer par cupidité. Dieu nous a abandonnés ! Ce voyage est maudit ! Il y a des signes…

Colomb : Juanito a la voix d’un ange. Ce qui sort de sa bouche est béni Alonso. Ce qui sort de la tienne, est maudit. Écoutez-moi ! Tout homme a peur quand il fait quelque chose pour la première fois. Mais ceux qui surmontent leur peur en seront à juste titre récompensés.

Je ne sais pas si c’est la volonté de Dieu que nous traversions cet océan, mais je suis bien certain que c’est toi, Alonso, qui met la peur dans nos cœurs.

Nous ne pouvons pas nous perdre tant que nous gardons foi en Dieu et en nous-mêmes !

Un jour viendra où partout on parlera du courage des premiers hommes qui franchirent cet océan et en revinrent. Et ce jour-là, vous pourrez leur dire : j’étais sur la Pinta, j’étais sur la Niña, et sur la Santa-Maria…

Ce pourpoint, au premier qui verra la terre ferme… et dix mille maravedis par an, à vie ! Je veux un homme de veille dans la mature ! Jour et nuit !

[le vent se lève et gonfle les voiles des navires qui reprennent leur course]

Pinzon (à Colomb) : tu as une veine de pendu…

 

- images du film lors de cette scène

 

discours mutinerie 1
Colomb aborde le pont où est rassemblé l'équipage au bord de la mutinerie (révolte)

 

discours mutinerie 2
"mais je suis bien certain que c’est toi, Alonso, qui met la peur dans nos cœurs"

 

discours mutinerie 3
 "Écoutez-moi ! Tout homme a peur quand il fait quelque chose pour la première fois.
Mais ceux qui surmontent leur peur en seront à juste titre récompensés"

 

discours mutinerie 4
"Un jour viendra où partout on parlera du courage
des premiers hommes qui franchirent cet océan et en revinrent"

 

discours mutinerie 6
"Et ce jour-là, vous pourrez leur dire : j’étais sur la Pinta, j’étais sur la Niña, et sur la Santa-Maria…"

 

discours mutinerie 8
"Je veux un homme de veille dans la mature ! Jour et nuit !"

 

 discours mutinerie 5
Pinzon observe le vent qui se lève et gonfle les voiles des navires

 

discours mutinerie 7
Pinzon observe le vent qui se lève et gonfle les voiles des navires

 

- retour à l'accueil